Faut-il se méfier des assistants vocaux ? exemples d’espionnage.

Aux Etats-Unis, l’assistant vocal Alexa d’Amazon a enregistré à son insu la conversation d’un couple, puis a envoyé le fichier à une tierce personne.

Les assistants vocaux vendus par les géants du Net (Amazon, Google, Microsoft …) sont-ils des espions à domicile ? Ecoutent-ils vos conversations ? Plusieurs faits divers rapportés récemment… Lire la suite sur francetvinfo.fr